Qu’est-ce que le crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est une aide fiscale mise en place pour favoriser les ménages français à réaliser des travaux d’économie d’énergie dans leur résidence principale. Il garantit aux bénéficiaires une réduction d’impôt qui peut aller jusqu’à 30%.

N’importe quel particulier peut demander cette aide fiscale dans le cadre de ses travaux d’économies d’énergie qui ont lieu dans la résidence principale. En 2018 il sera encore possible de bénéficier de cette aide.

Voici les éléments qui pourront vous être utiles concernant le crédit d’impôt 2018.

Les conditions d’éligibilités

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt en 2018, il faut tout d’abord que le domicile, où les travaux seront réalisés, soit une résidence principale située en France dont la construction initiale est achevée depuis au moins deux ans.

Vous devez également être propriétaire, locataire ou occupant du logement et exercer un activité professionnelle située en France.

Attention, les propriétaires-bailleurs ne sont plus éligibles au crédit d’impôt.

Enfin, le plus important, il faut que l’intégralité de ces travaux soient réalisés par une entreprise certifiée RGE, telle que Sud Concept.

Modalités de remboursement

Les crédits d’impôt acquis pendant l’année 2018 seront remboursés pendant l’année 2019.

Travaux éligibles au crédit d’impôt pour l’année 2018

Voici la liste des travaux éligibles au crédit d’impôt 2018 :

  • Chaudière à haute performance énergétique,
  • Pompe à chaleur eau/eau ou air/eau,
  • Chauffe-eau solaire,
  • Poêles à bois,
  • Chaudières à granulés,
  • Isolation du plancher,
  • Isolation des murs,
  • Isolation de toiture-terrasse,
  • Isolation de combles ou de toitures,
  • Fenêtres ou portes fenêtres.

* en vert, les travaux réalisables par Sud Concept

Attention, il est important de noter qu’il n’existe plus de crédit d’impôt pour du photovoltaïque « simple » depuis 2014. Toute entreprise ou personne vous promettant des remises est au mieux mal informée et au pire malhonnête.

Il est cependant tout à fait possible, par exemple, de bénéficier d’un crédit d’impôt pour une installation de PAC solaire, c’est-à-dire d’une pompe à chaleur fonctionnant grâce à des panneaux photovoltaïques.

Cumul du crédit d’impôt avec d’autres aides

En cette nouvelle année, l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) apporte quelques changements à son aide “Habiter Mieux”.

En 2019, elle se diversifie en 4 nouvelles aides, Habiter sain, Habiter serein, Habiter facile et Louer facile. Plus adaptée à différents projets de rénovation, le principe de l’aide reste le même : offrir un moyen de financement aux propriétaires, qu’ils soient bailleurs ou occupants du logement, pour entreprendre des travaux de rénovation du logement. Pour vérifier si vous êtes éligible et pour avoir plus de renseignements rendez-vous sur ce guide.

Cette aide possède un avantage supplémentaire : il est possible de la capitaliser avec d’autres aides, comme avec le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) plus de détail ici.

Plafond du crédit d’impôt

Le montant des dépenses à déclarer en déduction des revenus imposables au titre du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est limité par la loi. Le plafond est donc de 8 000 euros pour une personne seule et de 16 000 euros pour un couple qui déclare ses revenus en commun.

Ce plafond est majoré de 400 euros par personne à charge et de 200 euros par enfant dans le cas d’une résidence alternée. A noter que cette limite s’apprécie sur une période de 5 ans.

Fermer le menu